Game of Thrones : retour sur un succès démesuré

game-of-thrones-logo

L’adaptation en série des tomes de Game of Thrones est sans doute un des plus gros succès de ces dernières années. Sanglante, captivante, tout en restant étrangement humaine, la désormais culte Guerre des Trônes vient de laisser sa fanzone dans l’attente de sa suite qui ne sortira qu’en 2017. Un an d’attente qui se présente comme l’excuse parfaite pour se faire un avis de ce que l’on a pu voir jusque-là. Que penser vraiment de cette série qui déchaine les passions ? Voici notre critique sur le sujet.

gameofthrones

Des débuts moyens

Les débuts de Game of Thrones n’ont pas vraiment emballé grand monde. Au pire, on pouvait penser à une énième série médiévale où guerres et honneur se côtoient étroitement. Et en effet, l’adaptation des romans de George RR Martin ne laisse pas vraiment espérer plus. Sur les premières saisons, on devine déjà que les trahisons et le sang seront monnaie courante. La véritable originalité de la série résidait dans ses scènes crues et son langage qui ne connait pas les censures. Quant à l’histoire en elle-même, elle semble d’abord n’avoir ni queue ni tête. Très vite pourtant, on se rend compte que ces premiers épisodes ont tout simplement servi à dresser un décor sanglant et à tracer l’histoire de chaque personnage. Une révélation qui ne se confirme que vers la saison 2, et qui nous renseigne un peu plus sur ce qui nous attend.

game-of-thrones-2

Une histoire moins profonde qu’elle n’en a l’air

Le joli méli-mélo dans lequel l’auteur de Game of Thrones nous entraine laisse tout juste entrevoir la véritable nature des personnages. Tout est imagé, mais rien ne filtre réellement sur la personnalité profonde de ces héros qu’on adore aimer/détester. Du coup, la série souffre un peu d’un manque de profondeur qui ne va pas en s’arrangeant. D’accord, le spectateur est plongé dans un univers violent où les exécutions n’étonnent plus personne. Il n’est pas difficile de reconnaitre que Littlefinger est un véritable stratège, et que Jon Snow en a bavé sans changer de nature. Mais les autres ? Un Ramsay Bolton sadique dont le penchant sadique ne s’explique pas réellement, une Arya Stark qui laisse à peine deviner son ressenti contre ceux qui ont laminé sa famille, une cruelle Cersei dont les réelles motivations restent floues malgré quelques explications jetées ici et là… même si elle fonctionne bien, la série accumule les portraits de surface à cause desquels il n’est pas toujours facile de s’attacher aux personnages.

game-of-thrones-tyrion

Les deux dernières saisons au top

Tout le monde n’est pas fan de la série. Mais que l’on y adhère ou non, il est impossible de ne pas se sentir captivé à partir de la saison 5. Et pour cause, les choses commencent à se corser, et les guerres finales se dessinent à l’horizon. Quand Jon Snow allie tout le Nord, Daenerys s’affiche avec une armée monstrueuse sous la main et Cersei accède au trône de fer. Avec les marcheurs blancs d’un côté et des forces armées inimaginables de l’autre, les combats à venir risquent bien d’en mettre plein la vue !